BORN (M.)


BORN (M.)
BORN (M.)

BORN MAX (1882-1970)

Physicien allemand, naturalisé anglais (1939), revenu en Allemagne fédérale (1954), prix Nobel de physique (1954, avec W. Bothe), Born effectua des travaux dans tous les domaines de la physique théorique, plus particulièrement en mécanique quantique (fondements) et en physique de la matière condensée.

En mécanique quantique, on lui doit principalement la représentation des grandeurs physiques par des matrices, l’interprétation statistique de la fonction d’onde de Schrödinger; l’«approximation de Born» (1926), en théorie des collisions, valable pour les particules rapides, permet l’application de la méthode des perturbations; l’«approximation de Born-Oppenheimer» (1927), en théorie des molécules et des solides, indique le procédé de séparation des mouvements des électrons d’une part, des noyaux (ou des ions positifs) d’autre part, compte tenu des différences de masse.

En physique de la matière condensée, Born a été, avec E. Madelung, l’un des pionniers de la théorie atomique des cristaux. En théorie des zones, la «condition cyclique de Born-Kármán» est la prescription à imposer à la grandeur vibratoire (élongation d’un atome, fonction d’onde de Schrödinger) dans un cristal, afin de pouvoir utiliser les ondes progressives pour la description des états stationnaires, sans faire intervenir les propriétés de surface. La «hiérarchie BBGKY» (Bogoliubov, Born, Green, Kirkwood, Yvon) des équations d’évolution des fonctions de distribution de 1, 2, 3, ..., n molécules est à la base de l’étude statistique des liquides. Une des approximations permettant de la découpler et de la réduire à une équation pour une fonction de distribution de deux molécules (fonction de distribution radiale) est également due à Born et à Green.

En philosophie des sciences, Born représente un point de vue assez proche du positivisme dans le problème de la causalité. Il s’en éloigne toutefois par sa position dans le problème de la réalité objective et par des préoccupations éthiques reflétant des inquiétudes propres à l’âge nucléaire.

Encyclopédie Universelle. 2012.